Lectures anthropologiques

Revue de comptes rendus critiques

Dimitri Béchacq

Dimitri Béchacq est anthropologue, chargé de recherche CNRS rattaché au Centre de Recherche sur les Pouvoirs Locaux dans la Caraïbe (CRPLC), UMR 8053/université des Antilles, et associé au laboratoire LADIREP de la Faculté d’ethnologie (université d’État d’Haïti). Coéditeur de La Révolution haïtienne au-delà de ses frontières (2006, Karthala), il a publié plusieurs articles sur l’histoire et les enjeux de la migration et des usages sociaux et politiques du vodou, en Haïti et dans la diaspora. Auteur d’une thèse sur les Pratiques migratoires entre Haïti et la France. Des élites d’hier aux diasporas d’aujourd’hui (2010, EHESS), il étudie ces pratiques à partir des Antilles françaises, notamment dans le cadre du projet ANR ALTER qu’il coordonne (Histoires orales alternatives dans la Caraïbe, XIXe-XXIe siècles). Membre de la JEHAI (L’ethnologie en Haïti. Écrire l’histoire de la discipline pour accompagner son renouveau ; IRD/URMIS-Faculté d’ethnologie/UEH), ses recherches portent également sur les circulations intellectuelles entre Haïti et les Antilles françaises.

Dimitri Béchacq
« La création plastique d’Haïti » : un univers artistique entre histoire, rencontres et matières. À propos de Gradhiva n° 21 (2015)
Derniers numéros > L'anthropologie à la une > LE DOSSIER

>> Auteurs