Lectures anthropologiques

Revue de comptes rendus critiques

Michèle Baussant

Chargée de recherche en anthropologie au CNRS, Michèle Baussant est affectée au Centre de recherche français de Jérusalem, USR 3132. Ses travaux combinent une perspective locale, nationale à des échelles régionales et transnationales, en s’appuyant sur ses différents terrains de recherche. Ces terrains s’attachent à analyser les interactions entre les phénomènes mémoriels et patrimoniaux liés aux migrations à partir de l’étude de minorités qui ont quitté certains pays d’islam, et en particulier les communautés juives. Une démarche comparative permet de saisir, dans la diachronie, les reconstructions des passés dans différents pays et leurs circulations, entre Israël, conçu comme foyer ou centre de la judéité et du judaïsme, et des diasporas pour partie polycentrées.

Courriel : michele.baussant@cnrs.fr

Michèle Baussant
Marges, frontières, brèches : essai sur une condition cosmopolite.
A propos de Michel Agier, La condition cosmopolite. L’anthropologie à l’épreuve du piège identitaire, 2013.
Derniers numéros > Anthropologie et migrations : mises en perspective > LE DOSSIER - Textes choisis par Jacinthe Mazzocchetti

>> Auteurs