Lectures anthropologiques

Revue de comptes rendus critiques

Laura Watts

Laura Watts est Senior lecturer de l’Université d’Edimbourg. Elle se qualifie d’ethnographe des futurs ; ses recherches explorent l’incidence des paysages en «marge» sur la façon dont le futur est imaginé et réalisé. En tant qu'étudiante en sciences et technologies (STS) et universitaire interdisciplinaire, au cours des dix dernières années elle a travaillé dans les îles Orcades, en Écosse, sur la façon dont l'avenir énergétique peut être réalisé autrement. Son dernier livre : Energy at the End of the World: an Orkney Islands Saga est publié aux presses du MIT. Elle est co-auteur (avec Alec Finlay et Alistair Peebles) de Ebban an' Flowan, un manuel poétique sur les énergies marines renouvelables. En 2017, elle a reçu le Prix international de l'innovation culturelle avec le Reconstrained Design Group pour un dispositif de stockage d'énergie construit à partir de rebuts.

Laura Watts
Peer-review d’un article anonyme en Humanités énergétiques. Traduit par Tristan Loloum et Nathalie Ortar
Derniers numéros > Anthropologie de l'énergie > Recensions Actualités

>> Auteurs